Jardins particuliers


Quelques jardins particuliers en cours ou réalisés

Un jardin-paysage avec vue sur le Mont Ventoux

Taulignan – 26 770

Le terrain, installé sur les pentes du Bois de Taulignan dans la Drôme Provençale, est grand et très ouvert sur le paysage. Les lavandes sont toutes proches, les boisements de chênes et de genêts entrent dans le jardin. La vue est dégagée sur le village de Grignan et le Mont Ventoux. Cette situation idéale invite à de grands gestes créateurs, à l’échelle du jardin et du paysage. Ils auront pour mission de dialoguer avec l’environnement : prolonger le grand paysage dans le jardin, et inversement.

A l’ombre des platanes, l’élégance discrète de la campagne à deux pas de la ville.

Sainte-Foy-Lès-Lyon – 69110

Le projet s’attache à redonner au lieu son caractère champêtre tout en veillant à lui apporter le charme et l’élégance contemporaine qu’il mérite.

Les lignes épurées des rangées d’arbres qui viennent rythmer le jardin sont sublimées par des variations de formes et de volumes des différents végétaux. Ces lignes sont autant d’axes dans lesquels le promeneur peut plonger son regard. Il peut également se laisser guider par des sentiers qui permettent de traverser et de vivre différents espaces, tantôt à l’ombre des platanes et des tilleuls, tantôt près du jardin d’hiver pour mieux en découvrir ses secrets.

LINE UP

Saint-Didier-au-Mont-d’Or – 69 370

Line Up, c’est laisser place à la structure, à l’efficacité de la ligne face au paysage. Appartenir aux mouvements modernes, au constructivisme et l’assumer. Le projet se présente comme un ensemble de modules et de formes qui viennent s’imbriquer dans une grande ligne structurelle faisant le liant entre l’intérieur et l’extérieur.
Comment faire face à ce paysage grandiose, au coucher de soleil infini, sans avoir l’air hors d’échelle et ridicule ? Le projet aspire à relever ce défi tout en répondant aux contraintes d’usages.

Un projet, trois ambitions

Saint Didier-au-Mont d’Or – 69 370

Décloisonner :  le projet vise à ouvrir à nouveau la maison sur ce qui l’entoure. Il rend ainsi cette barrière végétale moins rigide, plus poreuse aux éléments extérieurs. La maison est de nouveau reconnectée à son contexte naturel et géographique, faisant face aux bois et massifs avoisinants.

Dépavilloner : dès l’entrée, le visiteur arrive entouré de végétation. Il circule dans un lieu dont les cheminements ont été pensés de manière harmonieuse. En abaissant de part et d’autre les haies qui la bordent, la maison retrouve la lumière dont elle manquait, l’air circule plus librement et le regard peut se perdre au-delà des limites de la propriété. Les lignes dessinées structurent le projet pour l’aider à se formaliser. Ce n’est pas la vue qui va au jardin mais le jardin qui va à la vue.

Re-naturaliser : le projet place la végétation au cœur de sa vision. Le manque d’arbres et sa structure plane lui confère une ambiance peu chaleureuse.

Tour avec vue !

Panossas – 38460

Demeure centenaire, le projet s’intègre dans une zone où l’histoire et la nature sont omniprésentes. Le projet ainsi imaginé donne au jardin différents espaces de vie et des points de vue sur le paysage bocager et le patrimoine bâti environnant. Tout en profitant des terrasses existantes, dont il s’inspire, le projet s’intègre aux formes vallonnées du paysage.
La durabilité de l’aménagement sera renforcée par des matériaux bruts comme le bois et le béton. Ces deux matières, apportant du poids à la structure existante, feront ainsi perdurer à travers les âges cette maison, tout en apportant une touche de modernité. La sobriété qui se dégage du bois et du béton mettra ainsi en valeur les murs de pierre et l’architecture de la maison.
Des espaces de vie parfois isolés, parfois surélevés, ajoutent au charme de ce cocon de verdure. Ainsi, on pourra se promener au cœur de ce jardin comme on fait une balade au cœur de la campagne.

Harmoniser le jardin, trouver sa place

Caluire-cuire – 69300

Ce jardin est à vivre au fil de la journée : un petit déjeuner au soleil sur la terrasse, une course poursuite vers le bout du monde, un plongeon avant de manger, un repas en famille à l’ombre de la pergola, une sieste dans le jardin ensoleillé ou un café dans le jardin d’ombre, la cueillette des petits fruits pour le goûter, une partie de pétanque pendant l’apéro…

Harmonieux dans les matériaux et les plantations, le jardin propose des lieux aux ambiances différentes. Ces espaces sont définis par des éléments de mobilier singuliers qui feront l’identité du jardin. Ils seront animés au cour de l’année par les couleurs chaudes, doré et «lie de vin» des plantes. La disposition de la maison permet de répartir les usages tout autour et de profiter pleinement de jardin ludique, gourmand et chaleureux.

Parents, enfants, amoureux, amis, famille, seul, à deux ou à plusieurs, chacun est invité à trouver sa place au sein du jardin.

Et tant d’autre projets à découvrir…